Utilisation rationnelle de l’énergie

Economiser l’énergie et réduire la facture des Burdinnois

41.000 euros d’économie par an à Amay. Combien à Burdinne ?

L’énergie la moins chère et la moins polluante est celle qu’on ne consomme pas. La commune peut et doit montrer l’exemple.

Les bâtiments communaux (administration, écoles, salles communales, garderies, logements de transit…) doivent devenir des modèles en matière de confort thermique et d’utilisation rationnelle de l’énergie : on peut aujourd’hui vivre au chaud en consommant l’équivalent de deux bûches par jour alors qu’il fait moins vingt degrés dehors (habitations passives) !

Publié le mercredi 1er août 2012

Il est urgent de mettre en place une comptabilité énergétique des bâtiments communaux !

En quoi cela consiste-t-il ? C’est un outil de suivi des consommations des bâtiments. Etablir un cadastre énergétique, réaliser un audit énergétique des bâtiments communaux, mettre ses recommandations en œuvre, mesurer les effets des projets réalisés, détecter les anomalies de consommation, disposer d’un budget énergie plus précis, se fixer des objectifs d’économie d’énergie : du pain sur la planche pour un conseiller énergie. Il était possible d’obtenir des subsides pour le rémunérer. Cela n’a malheureusement pas été fait. Si l’opportunité se représente, il faudra en profiter. Sinon, la fonction pourrait être attribuée à un employé de la commune. Il y a de substantielles économies à la clé !

Diminuer la consommation d’énergie est un objectif ; utiliser une énergie renouvelable en est un autre.

Biomasse ? Géothermie ? Photovoltaïque ? Éolien ? Hydraulique ? Les solutions ne manquent pas ! Quels pourraient être les objectifs concrets ? 100 % d’électricité renouvelable ? 30 % d’énergie en moins ? Combien de CO2 en moins ? Combien de milliers d’euros économisés par an (41.000 à Amay !) ? Seul l’audit énergétique permettra de les déterminer. Une chose est sûre : Burdinne doit être ambitieuse ! Une commune qui, dans 12 ans, consommera beaucoup moins d’énergie (dont 100 % d’électricité renouvelable) ? Une proposition d’Ecolo Burdinne.