Début de mandature... début d’année...

Hasard du calendrier, ce premier « mot… » vous est adressé en janvier. Puisse cette nouvelle année être source de joie et répondre à vos attentes. Comme le dit Sinsemilia, je vous « souhaite tout le bonheur du monde, pour aujourd’hui comme pour demain, que votre soleil éclaircisse l’ombre, qu’il brille d’amour au quotidien. »

Ce premier « mot… » me donne aussi (enfin…) l’occasion de remercier les 20 % d’entre vous qui me permettent aujourd’hui de représenter Ecolo au sein du Conseil communal et qui m’offrent ainsi ma première expérience de conseillère. Merci pour votre confiance !

Publié le dimanche 20 janvier 2013

Les premiers conseils communaux

La mise en place du nouveau Conseil a eu lieu le 3 décembre : accueil, prestations de serment, hommage émouvant à Francis Brasseur, moment festif,… Une première rencontre très agréable.

Les « choses sérieuses » ont quant à elles commencé le 18 décembre. Le point principal à l’ordre du jour concernait l’approbation du budget 2013. Mon premier vote « contre »…

Point positif de ce budget : il est en équilibre. Cela ne me semble cependant pas suffisant…

1. Tout d’abord, j’ai le sentiment que la charrue a été mise avant les bœufs : le budget est voté alors que le programme de politique générale communale (ou mieux, le programme stratégique transversal) n’est pas connu, voté, communiqué. Il aurait pourtant été possible de faire appel à la procédure des « 12ème provisoires ».

2. Dans le même ordre d’idée, le budget traduit une politique réactive et non une politique proactive : intervention d’urgence pour le centre culturel d’Oteppe, urgence pour le mur du cimetière de Hannêche, urgence pour les escaliers de l’église du même village,… Ces travaux doivent bien entendu être réalisés ! Il me semblerait cependant préférable de mener des politiques qui permettraient d’anticiper ces situations d’urgence. Or, le budget ne laisse pas percevoir/transparaître de pareil projet ;

3. Lors de la mandature précédente, la majorité avait renoncé à une partie de ses engagements en matière de mise en œuvre du droit à un logement décent (logements « sociaux »). Le budget ne prévoit rien dans ce cadre. Interpelé à ce sujet, Mr Gustin a par ailleurs affirmé que, tant qu’il serait là, les objectifs fixés par le Code Wallon du Logement ne seraient jamais atteints.

4. La transformation de la gare de Burdinne en centre culturel, qui faisait pourtant partie, elle aussi, de la déclaration de politique générale précédente, n’est plus à l’ordre du jour.

Il y a fort à craindre que le budget soit, pour quelques temps, hypothéqué par les engagements (démesurés, à mes yeux) pris pour la place de Marneffe.

Malgré ce vote « contre », ma position au sein du Conseil se veut avant tout constructive. J’ai ainsi, ce même soir, attiré l’attention du Conseil sur deux appels à projet de la Région wallonne, potentiellement sources de subsides :

1. « A la poubelle » du Ministre Philippe Henry : un projet qui vise à soutenir les communes qui voudraient mettre en place des actions « commune propre ». L’une de nos candidates disposant d’une certaine expertise dans le domaine a par ailleurs proposé son aide à la majorité ;

2. Commune pilote pour le lancement d’un plan stratégique transversal communal, outil permettant de gérer la commune de manière proactive et transversale, qui sera, à moyen terme, utilisé par l’ensemble des communes.

L’introduction de candidatures ne présente évidemment aucune garantie de les voir retenues. Mais ne pas en introduire, c’est par contre être certain de ne pas recevoir de subsides. Je suis convaincue que la majorité ne laissera pas passer pareilles opportunités. Je vous tiendrai bien évidemment informé(e)s.

Vous le voyez, mon aventure en tant que conseillère a donc débuté, grâce à vous. Elle promet d’être riche en apprentissages, en rencontres, en défis,… Soyez en tout cas convaincu(e)s de ma volonté d’être à la fois critique et constructive. Je n’oublie pas non plus que je suis élue pour vous représenter : je suis donc à votre écoute ; n’hésitez jamais à m’interpeler, à me contacter, à me rencontrer. Je vous souhaite une nouvelle fois une excellente et agréable année 2013.

Forum