Prochain Conseil communal : le 24 avril à 19.30

L’ordre du jour et mes réactions et questions

Publié le vendredi 19 avril 2013

Le prochain Conseil aura lieu le 24 avril. Vous en trouverez l’ordre du jour en annexe.

Voici les demandes que j’ai transmises et auxquelles j’espère obtenir réponse :

1. Le point 7 de l’ordre du jour du Conseil Communal du 24 avril 2013 annonce l’intention de mandater Intradel pour mener 3 actions de sensibilisations destinées à modifier les attitudes des Burdinnois à l’égard de différents types de déchets.

Or, une des particularités des attitudes est de résister au changement. Ce qui explique le matraquage publicitaire que nous subissons lors de la sortie d’un nouveau produit pour nous inciter à l’acquérir.

Pour espérer un changement d’attitude, il serait donc bon que les 3 initiatives d’Intradel (qui vise chacune une attitude spécifique) ne soient pas des « one shot » mais qu’elles soient suivies d’actions/messages complémentaires.

Quelles sont les intentions du Collège pour tendre vers un réel changement d’attitudes ?

Des maîtres-composteurs (par village) pourraient par exemple être formés. Ce type de projet pourrait s’intégrer dans un PCDN* (Plan Communal de Développement de la Nature).  [1]

2. Le point 9 de l’ordre du jour du Conseil Communal du 24 avril 2013 annonce une information relative à l’adhésion à la convention de gestion différenciée.

Notez tout d’abord que je me réjouis que pareille adhésion soit envisagée ! Dans la perspective de ladite adhésion et des objectifs fixés par le Programme Wallon de Réduction des Pesticides (zéro phyto en juin 2019), je souhaiterais que, outre le contenu de la convention, le Collège présente au Conseil les éléments suivants :

• L’évolution de l’utilisation des pesticides dans la commune durant les années de la mandature précédente (types de produit, quantités, lieux) ;

• Les objectifs chiffrés annuels permettant l’atteinte de l’objectif « zéro phyto » en 2019 ;

• Les freins principaux existant à la réduction de l’usage des pesticides par la commune ;

• Les mesures mises actuellement en place pour réduire les risques pour les travailleurs et pour la population lorsque des pesticides sont utilisés dans les espaces publics de la commune ;

• Par ailleurs, existe-t-il un registre des traitements appliqués dans les espaces publics ?

Dans le cadre de la convention proprement dite,

• La commune envisage-t-elle l’organisation d’une réunion d’information à destination non seulement du Collège mais aussi du Conseil, comme proposé par le Pôle GD ?

• Si la commune souhaite s’engager dans pareille démarche, le recrutement d’un éco-conseiller est-il envisagé ? La formation d’un des membres du personnel de l’administration ?

Et enfin, puisque des initiatives semblent vouloir être prises afin de sauvegarder notre environnement et la biodiversité :

Quelle est la position du Collège à l’égard de la mise sur pied d’un PCDN* (Plan Communal de Développement de la Nature ) ?

Cette initiative était déjà encouragée en décembre 2011 par le Gal Burdinale-Mehaigne (http://www.wanze.be/loisirs-et-tour...).

J’ai par ailleurs demandé l’ajout de points d’information à cet ordre du jour.

Performances énergétiques

Le Collège pourrait-il communiquer au Conseil les performances énergétiques

• Atteintes dans la bâtiment de la nouvelle école de Marneffe ?

• Atteintes dans les logements de transit ?

• Visées dans le bâtiment du Centre culturel d’Oteppe ?

Décisions prises par le Collège

Lors de la réunion du Conseil Communal du 18 décembre 2012, l’attention du Collège a été attirée sur 2 appels à candidature, tous deux source de subsides :

• « A la poubelle » et

• Le Programme Stratégique Transversal.

Par ailleurs, la Direction interdépartementale de la Cohésion Sociale (DiCS) a lancé en février un appel à projet qui s’est clôturé à la fin du mois de mars. La cohésion sociale est un enjeu majeur comme en attestent les presque 200 demandes reçues par la DiCS (sur 262 communes).

Le Collège pourrait-il nous faire part de la décision motivée prise dans le cadre de ces trois appels ?

Intentions du Collège

1. Le Ministre Di Antonio vient de lancer un appel à projets intitulé « le cheval de trait au service de la ruralité » : https://diantonio.wallonie.be/sites...

Burdinne étant une commune :

• rurale,

• reconnue comme centre touristique,

• manifestant un intérêt pour la gestion différenciée,

• sise dans un parc naturel,

• …

les idées innovantes impliquant un cheval de trait ne devraient pas manquer.

Quelle attitude le Collège envisage-t-il d’adopter ?

Peut-être serait-il pertinent d’inviter à participer à cette réflexion différents acteurs de la commune :l’Hirondelle, les Causeries du Briot, les propriétaires de gites et chambres d’hôtes de la commune, la Maisons du Tourisme, les agriculteurs, les écoles,…

2. Le gouvernement wallon a adopté l’avant-projet de décret permettant l’octroi d’une prime aux occupants de caravane ou chalet situés dans des zones de loisir devenues zones d’habitat permanent. Cette prime est destinée à rendre ces logements plus confortables et plus sûrs. http://nollet.wallonie.be/une-prime...

Le Parc du Renoz ne bénéficiant pas d’un Plan Habitat Permanent (PHP), ses habitants se trouvent de facto privés de cet avantage.

Quelles sont les intentions du Collège à l’égard du Parc du Renoz, plusieurs de ses habitants ayant explicitement fait part de leur souhait d’une adhésion au PHP ?

[1] « Pensé comme un processus participatif, le concept du PCDN (Plan Communal de Développement de la Nature) est un programme d’action qui sert à maintenir, développer et restaurer la biodiversité au niveau communal en impliquant tous les acteurs locaux. (…)La diversité des actions menées est énorme : de l’entretien d’un Ravel grâce à un cheval de trait aux potagers communautaires, de la restauration d’un ruisseau à l’organisation de balades sur les arbres remarquables en passant par la création de ruchers. Les PCDN sont également un espace de dialogues et de rencontres. C’est cette richesse venue des multiples partenaires des PCDN (agriculteurs, forestiers, enseignants, élus, employés communaux ou simples citoyens) qui crée la réussite de ces milliers de projets. » http://agriculture.wallonie.be/apps...

A télécharger

OJ du 24 avril 2013
Document PDF - 784.3 ko - ouvrir document

Forum