Qu’est-ce qu’on attend pour N° 5

Respecter le prescrit légal en matière de participation citoyenne à Burdinne... et aller plus loin !

Publié le mardi 11 septembre 2012

Burdinne est, dans les faits, une commune dans laquelle le débat démocratique est limité au Collège. La participation citoyenne : le premier chantier auquel nous nous attellerons si vous nous faites confiance ! Il nous semble en effet qu’en la matière, Burdinne peut et doit beaucoup mieux faire. La participation citoyenne n’est pas un but en soi : c’est une autre façon de concevoir la politique communale.... Impliquer dès l’élaboration d’un projet les personnes directement concernées permet de rassembler les forces et les idées, de diminuer les résistances et d’augmenter à la fois l’impact et les chances de réussite à long terme. Plus de participation citoyenne à Burdinne ? C’est possible : rien (ou presque) n’existe. Voici quelques exemples d’actions qui pourraient facilement être menées.

a) Fixer des objectifs ambitieux à un échevin en charge de la participation citoyenne (actuellement le bourgmestre) et en mesurer la réalisation.

b) Mettre sur pied et/ou dynamiser les organes consultatifs afin d’impliquer les habitants dans les projets qui concernent leur quartier ou la commune (conseil consultatif des enfants, des jeunes, des aînés, de la sécurité, commission consultative d’aménagement du territoire et de mobilité (CCATM), plan communal de développement rural(PCDR), plan communal de développement de la nature(PCDN), …). Mettre en ligne les rapports des commissions et conseils.

c) Accroître l’interactivité du site Internet pour en faire un outil de participation citoyenne. On pourrait par exemple, comme dans d’autres communes, mettre en ligne les dossiers soumis à enquête publique.

d) Stimuler la création de comités de quartier et d’associations et soutenir leurs initiatives (mise à disposition de matériel et d’infrastructure : tonnelles, château gonflable pour les enfants, gobelets réutilisables, ...).

e) Elargir le droit d’interpeller le Collège communal à tous les Burdinnois, dès l’âge de 16 ans (pour stimuler la participation des jeunes au débat démocratique). Informer clairement tous les Burdinnois(e)s de l’existence de ce droit et de ses modalités d’application... ce qui malgré la publication de la loi depuis des mois n’a pas été fait. La majorité des communes avaient anticipé la loi et offert ce droit à leurs citoyens...

f) Organiser des soirées citoyennes (bilans annuels, projets importants, programme de majorité, budget, …).

g) Organiser des conseils communaux décentralisés : régulièrement, le conseil pourrait se réunir dans un des villages de l’entité (p.ex. si on y débat d’un point touchant un village en particulier).

h) Organiser des consultations populaires sur les sujets importants.

Forum