Ferme de la Grosse Tour

Riche ou pas, on a le droit de grandir et de vieillir à Burdinne

Une résidence-service sociale pour les plus de 60 ans ? Des logements sociaux pour les familles nombreuses ? Des logements à prix accessible pour jeunes ? Des charges au plus bas ? Un lieu culturel ? Une proposition d’Ecolo Burdinne et un projet qui combinent participation citoyenne, logement pour tous, utilisation rationnelle de l’énergie, activités culturelle et vivre ensemble.

Publié le mercredi 1er août 2012

Chacun d’entre nous pourrait avoir besoin d’un logement à prix abordable :
- le père ou la mère devenu célibataire et incapable de faire face à ses remboursements ;
- le plus de 60 ans contraint de quitter son logement devenu trop grand ;
- le jeune qui n’a pas (encore) les moyens d’acheter la maison de ses rêves et aimerait rester dans son village.

Nous voulons une politique communale du logement qui permette à chacun de continuer à vivre à Burdinne !

C’est pourquoi nous proposons que l’on étudie la transformation de la Ferme de la Grosse Tour en :

• une résidence-service sociale pour les plus de 60 ans qui offrirait pour un loyer inférieur à 450 euros par mois :

a) des logements adaptés aux plus de 60 ans ; b) un espace de vie commun, des chambres pour visiteurs, un espace d’accueil des petits-enfants ; c) des services (repas, nettoyage des logements, entretien du logement, permanence 24 h sur 24 en cas d’urgence…).

• Un ou deux logements à loyer modéré pour familles nombreuses ; • Des « premiers logements » à prix accessible pour jeunes … en couple ou non ; • Une salle pouvant accueillir des activités culturelles et festives ;

Le tout répondant aux normes énergétiques les plus sévères (bâtiments passifs ou très basse énergie) et faisant la part belle au renouvelable (pourquoi pas la géothermie ?) pour maintenir les charges au plus bas.